Skip to content
Le Gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg

Bâtiment du couvent

En 1903, des PrĂŞtres de l’ordre allemand du SacrĂ©-CĹ“ur (les Dehoniens) achètent la ferme de Cinqfontaines afin d’y Ă©tablir un noviciat pour la formation des futurs frères et une Ă©cole pour missionnaires. Dans les annĂ©es 1906-1907, le nouveau couvent est construit dans le style nĂ©o-roman. Les pierres utilisĂ©es proviennent de la carrière situĂ©e juste Ă  cĂ´tĂ©. Les plans du couvent et de la chapelle sont l’Ĺ“uvre de l’architecte allemand Johannes F. Klomp (1865-1946). Ă€ l’origine, le couvent devait ĂŞtre plus grand, mais ces plans ne seront pas rĂ©alisĂ©s. En 1924, la construction de la nouvelle ferme (qui existe encore aujourd’hui) est achevĂ©e. Jusqu’Ă  la Seconde Guerre mondiale, ce sont surtout des novices allemands qui effectuent leur pĂ©riode de probation Ă  Cinqfontaines.

En mars 1941, le couvent est dissous par les nazis et les prĂŞtres sont expulsĂ©s. Par consĂ©quent, de 1941 Ă  1943, les nazis utilisent le couvent comme lieu d’internement pour les Juifs du Luxembourg, sous le nom de « Maison de retraite juive ». Le bâtiment du couvent abrite les chambres Ă  coucher, les salles de sĂ©jour, le rĂ©fectoire, la cuisine et la blanchisserie de la « Maison de retraite ». La maison n’est pas Ă©quipĂ©e pour accueillir des personnes âgĂ©es et des malades. De plus, le bâtiment est par moments complètement surpeuplĂ©.

En 1954, les PrĂŞtres du SacrĂ©-CĹ“ur reviennent Ă  Cinqfontaines. En 1955, la province allemande de l’Ordre du SacrĂ©-CĹ“ur cède le couvent Ă  la nouvelle vice-province de Luxembourg-Wallonie, crĂ©Ă©e en 1954. Le couvent redevient alors un noviciat. En 1961, les derniers novices terminent leur formation Ă  Cinqfontaines. Jusqu’Ă  cette date, environ 200 novices y ont reçu leur formation religieuse. Le couvent sert ensuite de lieu de retraite religieuse, si bien que dans les dĂ©cennies qui suivent, de nombreuses personnes viennent y faire une retraite pour se ressourcer. Des Ă©lèves s’y rendent Ă©galement pour se prĂ©parer aux examens.

Au fil des annĂ©es, le nombre de prĂŞtres vivant dans le couvent diminue et de moins en moins de personnes viennent se reposer Ă  Cinqfontaines. Il devient donc de plus en plus difficile pour les PrĂŞtres du SacrĂ©-CĹ“ur de couvrir les frais d’entretien du couvent. C’est pourquoi, en dĂ©cembre 2020, l’ordre dĂ©cide de vendre sa propriĂ©tĂ© situĂ©e Ă  Cinqfontaines, c’est-Ă -dire les bâtiments et les terres Ă  l’État luxembourgeois. Peu de temps après, le 27 janvier 2021, l’État luxembourgeois et la CommunautĂ© juive du Luxembourg signent une convention qui stipule l’amĂ©nagement d’un centre commĂ©moratif et Ă©ducatif.